Pourquoi Lotus Pose So Darn est-il si difficile?

La posture de yoga par excellence est la posture de lotus, ou padmasana. Nous voyons de grandes images de yogis en lotus sur des couvertures de livres et dans des magazines, mais la réalité est que peu d’entre nous sont capables de réussir cette posture. Pourquoi donc?

Il y a plusieurs facteurs contributifs. À savoir nos habitudes culturelles et la manière dont nous stockons le stress dans notre corps. La plupart d'entre nous passons une grande partie de nos jours assis sur des chaises dans une position qui crée une sensation d'oppression dans les hanches, les ischio-jambiers et les rotateurs externes des jambes. C'est une recette pour le désastre en ce qui concerne le type de flexibilité nécessaire à nos hanches pour s'asseoir confortablement - même pour une courte période en posture de lotus.

Ce que nous retenons dans notre corps sous forme d’étroitesse se traduit par ce que nous retenons dans notre corps sous forme de stress et de tension énergétiques. Par exemple, la plupart d’entre nous reconnaissons qu’une personne qui a le haut du dos courbé a plus qu’une sensation de serrement à l’épaule et à la poitrine, elle peut aussi souffrir de dépression, de tristesse ou de peur. D'autres parties du corps stockent des types spécifiques de tension énergétique qui se manifestent sous forme de raideur et de rigidité.

Sur le plan énergétique, nos hanches sont le lieu où nous stockons le stress émotionnel causé par un manque de créativité, des relations intimes difficiles et les montagnes russes qui coïncident. Les hanches sont le lieu énergétique du deuxième chakra, régi par les émotions, la créativité et l'intimité. Les facteurs de stress de la vie dans ces zones se logent dans les hanches, entraînant une difficulté à s'ouvrir - à la fois littéralement et métaphoriquement.

La capacité de s'asseoir en posture de lotus représente, métaphoriquement, la capacité de rester ouvert, disponible et en contact avec l'aspect créatif de nous-mêmes. Que nous soyons physiquement ou non physiquement capables d’atteindre cette position, le travail requis pour ouvrir les hanches peut avoir un effet profond non seulement sur notre corps physique (soulagement de la douleur au bas du dos et de la sciatique, par exemple), mais également sur notre corps émotionnel. . Parce que nos corps physique et énergétique sont interconnectés, ce que nous faisons à l'un se reflétera de manière inhérente dans l'autre. C'est un gagnant-gagnant pour nous dans son ensemble.

Afin de commencer à aborder les hanches et à nous diriger vers le lotus, nous devons travailler sur des postures qui aident à ouvrir les hanches en profondeur lors d’une rotation externe. Prasarita padottanasana (pli large en avant, jambe large), agnistambasana (pose de la cheville au genou), baddha konasana (pose à angle lié) et upavista konasana (coude en avant large et allongé) sont quelques exemples de bonnes postures pour ce travail. Il y en a d'autres, bien sûr, mais vous concentrer sur ceux-ci aidera à ouvrir les hanches en vue de la pose de lotus..

Si ces postures, ou des situations comme celles-ci, constituent déjà un défi, cela signifie en fait que ce serait un excellent endroit pour passer du temps à travailler dans notre pratique du yoga..

Lorsque nous pratiquons ces ouvre-hanches, nous visons à être attentifs aux relations entre le bassin et le fémur, ou os du fémur. Par exemple, lorsque le bassin descend en avant avec le torse chez Prasarita padottanasana, nous effectuons une rotation externe consciente du fémur en opposition. Cela aide à créer l'ouverture profonde des hanches qui peut éventuellement mener au succès dans le lotus.

Cela aide également à faciliter l’ouverture en profondeur des tissus, ce qui peut libérer la tension énergétique et émotionnelle emmagasinée dans les hanches. Lorsque nous modifions la structure physique de la zone du deuxième chakra, nous modifions également sa structure énergétique, qui sera ensuite reflétée dans nos attitudes et comportements relatifs à la créativité, à l'intimité et aux émotions..

Le concept du lotus est donc bien plus important que simplement "atteindre" la posture elle-même. C'est un voyage transformationnel qui peut aider à ouvrir - ou à s'épanouir - d'autres domaines de notre vie. Au-delà du soulagement de la douleur au dos ou de la sciatique, la préparation de cette posture peut aider à atténuer le stress émotionnel et la tension, ce qui nous donne un peu plus de liberté pour bouger avec plus de succès tout au long de notre vie..

#yoga #yoga pose #yogis Alanna Kaivalya Alanna Kaivalya est la fondatrice de la méthode de yoga Kaivalya, une nouvelle interprétation de la spiritualité qui met l'accent sur l'individu tout en respectant la tradition. Au cours des 15 dernières années, elle a écrit et…