Que veut vraiment dire Ahimsa?

J'ai essayé d'étendre ma pratique de yoga hors du tapis et de porter une attention particulière à la yamas et niyamas, qui constituent la première et la seconde des 8 membres du yoga de Patanjali. Cependant, comme beaucoup de yogis américains, je suis accro à l'asana, je suis donc toujours bloqué pour essayer de comprendre et de suivre le premier yama: ahimsa.

Ahimsa est couramment traduit par non-préjudice ou non-violence, parfois même par compassion, envers soi-même et envers les autres. Cependant, comme je l’ai appris de façon inattendue auprès d’un professeur d’hébreu, expert en sanscrit, ahimsa (comme la plupart des mots sanscrits) a un sens beaucoup plus profond que les traductions anglaises ne peuvent définir à juste titre..

Ahimsa ne consiste pas simplement à s'abstenir de paroles ou d'actions violentes, il s'agit également de s'abstenir de pensées violentes. Ahimsa est l'absence totale et totale de violence de la part de l'esprit, du corps et de l'esprit. Il ne s'agit pas seulement d'éviter les actes préjudiciables, mais aussi de ne pas avoir la capacité de se livrer à des pensées nuisibles..

Ceci, mes amis, est beaucoup plus difficile que «la non-violence». Je suis un végétalien végétalien à la frontière, j'essaie de ne pas tuer les araignées malgré la phobie juvénile de leur nombre excessif de jambes, et je ne pouvais pas battre quelqu'un même si j'ai essayé. Cependant, je ne prétends pas que des pensées violentes ne me traversent pas l'esprit lorsque je lis des articles sur des situations de légitime défense, sur certaines législatures adoptées contre des femmes ou sur des dictateurs particuliers qui semblent mieux comprendre que nous ne le faisons ainsi. renverser le régime est de couper sa tête.

S'abstenir de tout acte violent ou nuisible est facile quand on est à l'aise et en sécurité, mais s'abstenir de pensées négatives constitue une montagne que chacun de nous est en mesure de gravir, mais peu d'entre nous ont le courage et la confiance de le faire..

Cependant, comme je l'ai déjà mentionné, j'essaie de faire de ma pratique du yoga un style de vie yogique. Si vous le souhaitez, vous pouvez le faire, littéralement. Les rêves se réalisent, et dans les paroles sages du Bouddha:

«La pensée se manifeste en tant que mot; Le mot se manifeste comme l'acte; L'acte se développe en habitude; Et l'habitude se durcit dans le caractère. Alors observez attentivement la pensée et ses voies et laissez-la naître d'un amour né de la préoccupation de tous les êtres… Lorsque l'ombre suit le corps, nous pensons, nous le devenons.

Si des pensées néfastes existent en mon être, il existe également des voies menant à des paroles, des actes et des habitudes néfastes, et la pente est très glissante. Comme Diane Ackerman l'a récemment souligné dans son New York Times Les pensées et les expériences transforment littéralement le cerveau sur le plan neurologique. Alors, pour tous vos amis qui pensent que les mantras sont pour les fous idiots végétaliens qui brûlent trop d’encens et ne se brossent pas les cheveux, dites-leur que les neurosciences sont en désaccord. Les mantras sont un moyen puissant de transformer nos modes de pensée au niveau neurologique, transformant ainsi également nos paroles, nos actions, nos réactions et le monde entier..

Le mantra que je trouve le plus apte à transformer ma façon de penser en excluant les sentiments néfastes et violents est le suivant:lokah samastah sukhino bhavantu” - Que tous les êtres soient partout heureux et libres, et que mes pensées et mes actions contribuent d'une manière ou d'une autre à cette liberté pour tous. (Bien entendu, chaque mot sanscrit de ce mantra a également une signification plus profonde que ses équivalents anglais, mais c'est une autre histoire.)

Tous les êtres. Cela inclut vous-même, votre famille, des étrangers, l'araignée dans votre baignoire et l'arbre dans votre jardin.

Heureux et libre. Les deux droits les plus fondamentaux et inaliénables de tous les êtres, que nous marginalisons ou limitons souvent au domaine humain.

Si tous les êtres étaient partout heureux et libres, alors la violence et le mal disparaîtraient parce qu'ils n'auraient aucun travail à faire, aucune raison d'exister et seraient ainsi rendus totalement inutiles et inutiles..

Ahimsa est compliqué. Mais ahimsa peut être aussi simple que de faire du vélo plutôt que de conduire une voiture. Ahimsa regarde dans le miroir et ne pense pas que vous avez l'air grosse dans cette tenue (et ne dites pas à votre sœur qu'elle a l'air grosse dans la sienne). Ahimsa est aussi facile que de se rappeler que tous les êtres ont partout le droit d'être heureux et libres. Ahimsa est la pleine conscience. Ahimsa est une idée qui peut devenir réalité si nous le voulons.

Ça, mes amis, c'est du yoga. Asana est juste pour s'amuser.

philosophie #yoga #yoga philosophie #yoga sutras #yogis Gabriella Horowitz Gabriella a commencé le yoga en septième année lorsque son professeur de sciences humaines lui a proposé d'enseigner un cours de yoga pour un crédit d'éducation physique. Depuis lors, Gabriella est devenue une instructrice de yoga certifiée et…